Mettre fin aux mythes de la climatisation

Mettons fin au mythe de la climatisation complexe et coûteuse.

Août est enfin là et, après des mois d’attente, le moment est arrivé de retrouver notre bateau bien-aimé pour profiter enfin de la sensation de liberté, de paix et de relaxation que lui seul sait nous offrir.

Mais après avoir ouvert le capot, comme chaque année une surprise invisible mais bien perceptible nous attend : une chaleur atroce nous frappe de plein fouet, nous coupe la respiration, anéantit nos forces.

Et pourtant, l’année dernière (comme les années précédentes) nous nous étions promis de trouver une solution définitive nous permettant de vivre à bord sans être incommodés par une canicule insupportable, de pouvoir faire tranquillement la sieste dans une cabine qui à présent ressemble à un four, de pouvoir naviguer depuis la passerelle sans avoir l’impression d’être une plante assoiffée enfermée dans une serre.

Il faudrait la climatisation, mais cette année encore nous nous y prenons trop tard et nous n’avons plus le temps de l’installer ; on en reparlera l’année prochaine…

En sommes-nous vraiment sûrs ? Et s’il existait sur le marché un climatiseur marin, simple et rapide à installer ?

Prix BMEEA 2019

Frigomar, entreprise leader dans le secteur de la climatisation de bord, a mis au point non pas une, mais bien quatre solutions techniques phénoménales !

Il s’agit des climatiseurs compacts à fréquence variable de la série “SCU”, une gamme composée de quatre machines de tailles différentes, de 7 000 BTU/h à 16 000 BTU/h, récompensées lors du dernier salon de Southampton comme “produit de l’année” et appréciées par les armateurs du monde entier, notamment pour leur efficacité énergétique et leur fonctionnement extrêmement silencieux.

De quoi ai-je besoin pour installer une de ces machines ?

De très peu de choses, à vrai dire, les ingrédients sont les suivants :

  • un climatiseur compact “SCU”
  • une pompe et ses tuyaux, prise et évacuation en mer
  • un petit tuyau pour l’évacuation de la condensation
  • une conduite isolée pour canaliser l’air conditionné
  • un minimum d’habileté manuelle
FRIGOMAR kit unité autonome

Est-ce qu’il est vrai qu’il faut “beaucoup d’électricité” pour faire fonctionner l’air conditionné ?

La climatisation est depuis toujours considérée comme la bête noire des bilans énergétiques, mais, depuis quelques années, et grâce aussi à Frigomar, tout cela fait désormais partie du passé. Les machines de la série “SCU” sont caractérisées par des consommations très réduites et uniquement 2 ampères de démarrage (pour la plus grande joie du générateur) et sont toutes alimentées en courant alternatif (230 V ou 115 V).

Comment faire si à bord je dispose seulement du courant continu et que je ne souhaite pas installer de générateur ?

Il est possible d’alimenter les machines “SCU” à l’aide d’un onduleur CC/CA et d’une batterie appropriée. Il s’agit là d’une excellente solution, notamment pour les bateaux de petites dimensions, déjà adoptée par différents armateurs satisfaits de ce choix.

Et si je souhaite consommer encore moins ?

Toutes les machines de la série “SCU” sont dotées d’une modalité dite “ECO” à activer depuis l’écran tactile présent sur chaque unité. Cette fonction est conçue pour maintenir le bateau à la même température sans peser sur la consommation et permet concrètement d’imposer une limite au régime maximum de rotation du compresseur et du ventilateur. La machine aura une puissance plus faible en termes de BTU/h, mais sa consommation sera vraiment dérisoire.

Vous pouvez me faire un exemple ?

Examinons le modèle SCU07VFD-E, il fournit 7 000 BTU/h à plein régime et absorbe 430 W dans les conditions les plus défavorables. En activant la fonction “ECO”, la machine est limitée et fournit seulement 3 000 BTU/h, mais absorbe (roulement de tambour) 150 W. Quasiment comme une ampoule…

Partager cette publication
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email